Hermès International relève son objectif de croissance 2012

  • A
  • A
Hermès International relève son objectif de croissance 2012
Partagez sur :

Un relèvement timide, de 10% à 12%...

Comme le prévoyaient plusieurs analystes, Hermès International a relevé son objectif annuel de croissance, après un beau premier semestre. Un relèvement timide, de 10% à 12% au regard de la performance du premier semestre, qui symbolise bien le conservatisme de la direction. Les prévisions de marge sont, elles, demeurées inchangées. Le groupe de luxe a publié cette nuit ses résultats de la première moitié de l'année, qui font apparaître un chiffre d'affaires de 1,591 milliard d'euros, supérieur de 21,9% à celui réalisé un an avant (+15,4% à changes constants), tandis que le résultat opérationnel s'appréciait de 22,2% à 510,9 millions d'euros, suffisant pour matérialiser une marge de 32,1%, en progression symbolique par rapport à celle réalisée au premier semestre 2011. La direction avait indiqué en début d'année tabler sur ce niveau. Objectif relevé Le bénéfice net consolidé s'apprécie quant à lui de 15,2% à 335,1 millions d'euros, mais aurait progressé de 28% sans la plus-value de cession des titres Jean-Paul Gaultier en 2011. La capacité d'autofinancement est pour sa part en hausse de 19% à 392,5 millions d'euros, pour une trésorerie nette de 463,7 millions d'euros. "Compte tenu des ventes réalisées au premier semestre, l'objectif de progression annuelle du chiffre d'affaires consolidé à taux de change constants pourrait être de l'ordre de 12%", explique le management, qui visait environ 10% jusque-là. En revanche, le niveau de marge anticipé est inchangé : la marge opérationnelle courante, exprimée en pourcentage des ventes, devrait se situer entre celle de 2010 (27,8%) et le plus haut historique atteint en 2011 (31,1%). Hermès a prévu sur le semestre en cours de poursuivre le développement de son réseau de distribution, le renforcement de ses capacités de production et la sécurisation de ses approvisionnements.