Hausse des salaires d'enseignants débutants, une mesure insuffisante pour les syndicats

  • A
  • A
Hausse des salaires d'enseignants débutants, une mesure insuffisante pour les syndicats
Partagez sur :

Elle reste très limitée et ne concerne qu'une minorité, estiment-ils.

A compter du 1er février 2012, les enseignants débutants bénéficieront d'une augmentation de 100 euros bruts par mois, dépassant ainsi les 2.000 euros bruts, a assuré le ministre de l'Education Luc Chatel ce jeudi, en déplacement sur un salon à Paris. "Un effet d'annonce" pour la FSU, syndicat de la profession qui considère que la mesure ne concernera qu'"un enseignant sur huit". "Cette annonce ne répondra pas à la crise de recrutement, ni à la demande de revalorisation de toute la profession", ajoute l'organisation syndicale dans un communiqué. L'UNSA estime pour sa part qu'en atteignant tout juste les "1.600 euros nets par mois", le salaire des enseignants restera "toujours très largement inférieur à celui de leurs voisins européens". Luc Chatel a ajouté que les enseignants avaient déjà bénéficié d'un "coup de pouce" en 2010, de sorte que la hausse de leur salaire brut est de "+18% en cinq ans". Là encore la FSU s'insurge. "Il oublie que la base de calcul des rémunérations des enseignants débutants a été modifiée par la masterisation", écrit-elle. Les syndicats d'enseignants réitèrent donc leur appel à une journée de mobilisation le 15 décembre prochain contre "les suppressions massives de postes, la dégradation des conditions de scolarisation des élèves, et des conditions de travail de plus en plus difficiles pour l'ensemble des personnels".