Handicap : le délai obligatoire d'accessibilité des bâtiments repoussé !

  • A
  • A
Handicap : le délai obligatoire d'accessibilité des bâtiments repoussé !
Partagez sur :

Les structures accueillant du public devaient être aux normes au 1er janvier 2015...

Alors que la loi sur le handicap de 2005 prévoyait la mise en accessibilité de tous les bâtiments recevant du public au 1er janvier 2015, force est de constater que l'objectif ne sera pas tenable. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault a annoncé de nouveaux délais obligatoires de mise en conformité... Des délais allongés de trois à neuf ans... Pour les acteurs privés qui ne seront pas en conformité d'ici la date butoir, un agenda précis et resserré de travaux d'accessibilité sera établi. "Les acteurs concernés devront avoir marqué leur engagement dans la démarche avant la fin de l'année 2014", précisent les services du Premier ministre dans un communiqué. Pendant la durée des travaux, les sanctions pénales prévues par la loi de 2005 seront suspendus, mais en cas de non-respect des délais, le signataire de l'agenda s'exposera à de nouvelles sanctions. "Pour les Etablissements Recevant du Public de 5ème catégorie, qui représentent 80% du cadre bâti, ces agendas pourront atteindre trois ans. Pour les patrimoines plus importants et/ou plus complexes, cette durée pourra aller jusqu'à 6, voire 9 ans. Les possibilités de dérogation initialement prévues par la loi de 2005 sont par ailleurs confortées ", ajoute Matignon... A peine la moitié des écoles accessibles ! Dans son dernier baromètre de l'accessibilité paru le 11 février dernier, l'Association des paralysés de France (APF) a attiré l'attention des pouvoirs publics. D'après les résultats de son étude, à peine plus de la moitié des écoles et 42% des réseaux de bus seulement sont accessibles aux personnes handicapées. Pour l'APF, l'allongement des délais est "un retour en arrière déplorable", alors que le handicap concerne près de 10 millions de citoyens français, selon l'INSEE.  L'association appelle les candidats aux élections municipales à s'emparer du sujet, en respectant la "deadline" de 2015 de mise en accessibilité du cadre bâti, de la voirie et des transports  dépendant de la politique municipale et de la politique intercommunale. En la matière, Grenoble et Nantes font figure d'élèves modèles...