Grève médecins/chirurgiens : Marisol Touraine reste ouverte au dialogue

  • A
  • A
Grève médecins/chirurgiens : Marisol Touraine reste ouverte au dialogue
Partagez sur :

La ministre de la Santé s'est défendue de stigmatiser la profession...

Alors que les chirurgiens libéraux et internes des hôpitaux publics appellent à une grève illimitée à partir d'aujourd'hui en France, et que plusieurs syndicats et coordinations de médecins prévoient des manifestations contre la politique gouvernementale, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, s'est dite prête à dialoguer... Rassurer les médecins, chirurgiens et internes Interrogée sur l'accord relatif aux dépassements d'honoraires obtenu dans la douleur à la fin du mois dernier, Marisol Touraine a indiqué sur iTélé que sa porte restait "ouverte" mais que c'était "un bon accord ", qui permet d'éviter les "dépassements abusifs". En ce qui concerne les assurances des chirurgiens, de plus en plus coûteuses, elle s'est dite également prête "à regarder cette question" de près. Enfin, la ministre de la Santé s'est défendue de stigmatiser la profession . "J'ai une très grande considération pour l'ensemble des professionnels de santé (...) ils savent que je suis accessible (...) les discussions, (...) même si nous ne sommes pas toujours d'accord (...) sont courtoises et positives", a-t-elle fait valoir. "Pas d'entrave à la liberté d'installation" Outre le texte sur les dépassements d'honoraires jugé trop contraignant par l'ensemble des protestataires, les motifs du mouvement difèrent. Les internes craignent notamment que la future loi sur les réseaux de soins ne remette en cause leur liberté d'installation. "Il n'y a pas de projet de remettre en cause la liberté d'installation des médecins", a répondu la ministre. Ill n'y aura pas de contrainte (...) Nous nous engageons simplement à aider les mécedins qui s'installeront dans les déserts médicaux (...) pendant deux ans seulement", a-t-elle promis.