Grèce : un accord avec le privé dès aujourd'hui ?

  • A
  • A
Grèce : un accord avec le privé dès aujourd'hui ?
Partagez sur :

Parallèlement, le public est appelé à participer à l'effort. Sur ce point, les discussions pourraient se prolonger...

Les négociations en Grèce pourraient se conclure dès aujourd'hui en tout cas, du côté des créanciers privés. Ces derniers seraient prêts à accepter une décote de 70% sur les obligations d'Etat, abaissant l'endettement d'Athènes d'environ 100 milliards d'euros. "L'objectif est de ramener le ratio endettement-PIB à 120% (d'ici 2020, ndlr), mais, même avec l'échange de dette, il en est encore très loin donc l'implication du secteur public est nécessaire", a confié un responsable européen au fait des discussions à l'agence de presse Reuters. La BCE et les banques centrales européennes pourraient donc être mises à contribution. Problème : certaines d'entre elles ne pourraient pas faire face à d'importantes pertes et se retrouver obligées de lever des capitaux. "Ceci complique les discussions", a souligné un banquier au sujet de cette éventualité. Si sur le volet privé, un accord est trouvé aujourd'hui, les discussions pourraient donc encore prendre quelques jours pour ce qui est de la participation du public...