Grèce : la sortie de récession est proche

  • A
  • A
Grèce : la sortie de récession est proche
Partagez sur :

Au deuxième trimestre 2014, le PIB du pays s'est contracté de seulement 0,2%, contre -1,1% en janvier-mars.

Après plusieurs années d'austérité, la Grèce semble voir le bout du tunnel. D'après la première estimation fournie par l'office national de la statistique, le PIB a reculé de 0,2% au deuxième trimestre, après -1,1% sur la période janvier-mars et contre -0,4% anticipé par les économistes. A la même période de l'an dernier, l'économie s'était contractée de 4%. Retour de la croissance en 2014 Selon les dernières prévisions de la Commission européenne, le pays devrait renouer avec la croissance cette année. Elle vise un PIB de +0,6% en 2014 avant +2,9% en 2015. Les efforts du pays semblent donc porter leurs fruits. En échange du programme d'aide international de 240 milliards d'euros accordé à la République hellénique par la Troïka (BCE, Commission européenne, FMI), Athènes a d�" prendre des mesures souvent douloureuses pour la population, avec la baisse des salaires et des pensions de retraite notamment. Ces efforts ont d'ailleurs été salués fin mai par Fitch Ratings. L'agence a relevé la notation souveraine du pays de "B-" à "B", avec une perspective "stable". L'étude de la situation du pays a montré qu'Athènes avait respecté son engagement de dégager un solde positif ajusté sur le budget principal 2013, conformément aux objectifs du plan de soutien de l'Europe et du FMI, expliquait alors Fitch. Pour autant, la Grèce n'est pas encore sortie de crise. Elle doit notamment faire face à un taux de chômage toujours très élevé (27,5% en avril dont 56,3% chez les jeunes de moins de 25 ans). Son secteur bancaire demeure par ailleurs fragile.