Grèce : L'institut de la finance internationale plaide pour un assouplissement du calendrier

  • A
  • A
Grèce : L'institut de la finance internationale plaide pour un assouplissement du calendrier
Partagez sur :

L'Ifi déconseille en revanche d'imposer une décote aux pays européens prêteurs de la Grèce...

"Il faut donner de l'air à cette économie grecque". Tel est le message lancé mercredi par le directeur exécutif de l'Institut de la finance internationale (IFI), Charles Dallara. "Tant que l'économie grecque n'aura pas renoué avec la croissance, ces doutes persisteront et alimenteront la contagion ailleurs en Europe", a-t-il ajouté, appelant l'Europe à donner la priorité à la croissance, en cette journée de mobilisation contre l'austérité... Laisser du temps à Athènes Charles Dallara recommande à l'Union Européenne d'assouplir le calendrier de l'ajustement budgétaire exigé de la Grèce, estimant inenvisageable pour le moment, d'imposer une décote aux pays de la zone euro qui ont prêté des fonds au pays. Les créanciers privés ont consenti en mars dernier, une décote de 53,5% sur la valeur faciale de leurs titres. Le FMI pousse l'UE à faire de même avec le secteur public, ce qui serait "politiquement dangereux en Europe", estime Charles Dallara. L'UE et le FMI ont pour le moment accepté de repousser de deux ans, l'objectif de réduction du déficit à 3% du PIB, soit en 2016.