Grande-Bretagne: récession moins forte que prévu au deuxième trimestre

  • A
  • A
Grande-Bretagne: récession moins forte que prévu au deuxième trimestre
Partagez sur :

La contraction trimestrielle du PIB est ressortie à -0,5% contre -0,7% en première lecture...

La contraction de l'économie britannique, retombée en récession début 2012, est finalement un peu moins importante que prévu au second trimestre, selon la deuxième estimation publiée par l'Office national de la statistique. Le PIB britannique en repli de 0,5% contre -0,7% en première estimation La contraction trimestrielle du PIB est ressortie à -0,5% contre -0,7% en première lecture, mais se révèle conforme à ce qu'anticipaient les économistes. Sur un an, l'économie du Royaume-Uni voit son PIB reculer de -0,5% également. Consommation & exportations en berne Dans le détail, la consommation privée est plus déprimée que prévu, l'export aussi et l'investissement des entreprises à l'avenant. Ce sont les stocks et l'import qui sauvent les meubles. Les données sont à relativiser, puisqu'une journée fériée supplémentaire est venue s'inscrire sur le trimestre pour le jubilé de la Reine.