Google : le plaidoyer de Larry Page pour la réduction du temps de travail

  • A
  • A
Google : le plaidoyer de Larry Page pour la réduction du temps de travail
Partagez sur :

Le développement personnel plus important que le travail ?

Le développement personnel plus important que le travail ? C'est ce que pense Larry Page, le cofondateur de Google, une des entreprises les plus puissantes des Etats-Unis, à la tête de quelque 50.000 salariés et d'une capitalisation de 385 milliards de dollars. Il a soumis ses idées en la matière lors d'un débat début juillet. "Quand on pense vraiment aux choses qui rendent heureux - avoir un logement, une sécurité matérielle, entrevoir un avenir pour ses enfants - les anthropologues ont démontré cela, il n'est pas si difficile d'obtenir ces choses. La quantité de ressources ou de travail pour obtenir ces choses est assez peu important. Alors l'idée qu'il faille travailler de manière frénétiquement pour y arriver n'est tout simplement pas fondée, et je crois que les gens qui refusent de le reconnaître ont un problème", a-t-il déclaré lors du Khosla Venture CEO Summit, organisé par l'investisseur Vinod Khosla. Plus de jobs à mi-temps ? "Nous avons besoin de nous sentir utile, de produire des choses", a admis le patron du groupe internet. Mais le mélange entre ce désir, et ce que proposent les industries, ça ne fonctionne pas. C'est pourquoi nous sommes occupés de détruire l'environnement notamment". "Je suis assez inquiet", a admis Larry Page, estimant qu'en continuant sur cette voie, les choses ne s'arrangeraient pas. La solution pourrait à ses yeux venir de Grande-Bretagne, et Larry Page en a eu l'idée en discutant avec l'homme d'affaires Richard Branson. "Il n'y a pas assez d'emplois au Royaume-Uni. Il a essayé d'amener les gens à embaucher deux personnes à temps partiel au lieu d'un temps plein. Ainsi, au moins, les jeunes peuvent avoir un emploi à mi-temps plutôt que pas d'emploi du tout, et à un co�"t plus intéressant pour les employeurs", a-t-il expliqué.