Google et le livraire Barnes & Nobles tentent de concurrencer Amazon

  • A
  • A
Google et le livraire Barnes & Nobles tentent de concurrencer Amazon
Partagez sur :

nsemble, ils vont proposer aux lecteurs de leurs livrer des titres commandés sur internet dans la journée.

Google et la chaîne américaine de librairies Barnes & Nobles vont tenter de concurrencer Amazon sur le marché des livres. Ensemble, ils vont proposer aux lecteurs de leurs livrer des titres commandés sur internet dans la journée, via une première expérimentation limitée à New York, Los Angeles et San Francisco. Cette offre sera proposée dans le cadre du service Google Shopping Express, lancé il y a un an. D'abord une test Michael P. Huseby, le directeur général de Barnes & Nobles a expliqué au 'New York Times' qu'il s'agit d'un "test", pour tenter d'augmenter la visibilité en ligne de la librairie et d'améliorer au passage les ventes de ses magasins physiques. Son entreprise a fermé 63 magasins au cours des cinq dernières années, pour tomber à 600 boutiques et 700 points de vente sur les campus des universités. Même Nook, sa marque de liseuses, a vu son activité chuter de 22% sur un an. Plate-bandes En cause, le géant Amazon, dont l'efficacité auprès des lecteurs les fait délaisser les librairies traditionnelles, et provoque la fermeture de magasins dans le monde entier. En ajoutant Barnes & Noble à la liste des 19 partenaires de son service de shopping, Google empiète donc un peu sur ses plate-bandes.