Goodyear : affrontements entre les salariés et les forces de l'ordre

  • A
  • A
Goodyear : affrontements entre les salariés et les forces de l'ordre
Partagez sur :

Ils se sont réunis devant le siège social de l'entreprise...

Plusieurs centaines de salariés de Goodyear se sont rassemblés ce jeudi devant le siège de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), où se tenait un nouveau comité d'entreprise consacré au plan de fermeture du site d'Amiens-Nord. Des affrontements ont eu lieu avec les forces de l'ordre, rapporte l'agence de presse Reuters. "Nous avons voté quatre délibérations à la majorité des membres du CCE", a annoncé Mickaûl Wamen, délégué syndical CGT d'Amiens-Nord, d'après les propos rapportés par Reuters. "La direction de Goodyear aujourd'hui déchante car ces délibérations vont nous permettre d'aller en justice dès la fin de la semaine pour mettre un terme définitif à ce projet de restructuration." Pas d'autre choix que la fermeture, selon la direction La direction du groupe, qui a annoncé le 31 janvier la fermeture d'Amiens-Nord où travaillent 1.173 personnes, assure que la fermeture est la seule option possible après six ans de négociations infructueuses. Elle a justifié cette décision par le contexte "de déclin de l'industrie automobile et de changements structurels du marché des pneumatiques en Europe", qui nécessite des actions pour "sauvegarder la compétitivité des secteurs d'activité tourisme et agricole du groupe"...