Gemalto entre sur le CAC40 pour No�"l

  • A
  • A
Gemalto entre sur le CAC40 pour No�"l
Partagez sur :

En remplacement d'Alcatel-Lucent...

Cette année, le père Noûl se montre généreux avec Gemalto... Le groupe d'Olivier Piou, spécialiste de la sécurité numérique et numéro un mondial de son secteur, entre ce lundi sur l'indice phare parisien, le CAC40, pour remplacer Alcatel-Lucent. Le titre en repli Malgré cette entrée sur le CAC40, le titre perd un peu plus de 1% vers 10 heures. En outre, depuis l'officialisation de son arrivée sur l'indice phare, l'action n'a cessé de reculer. Un repli qui s'explique par l'anticipation de cette nouvelle et par le fait que le patron du groupe a cédé une fraction de ses titres tout récemment, ce qui a donné lieu à quelques mouvements de prudence de la part des investisseurs. La "Success Story" Gemalto L'introduction du groupe remonte à 2004, sous le nom d'Axalto et alors qu'il ne pesait que 600 millions d'euros. En 2006, Axalto s'unit à Gemplus pour devenir... Gemalto. Un mariage qui n'avait pas vraiment séduit les investisseurs à l'origine, puisque cette année là, le titre avait perdu jusqu'à plus de 35%... Aujourd'hui, la capitalisation boursière de Gemalto s'établit à 6,5 milliards d'euros. Depuis le premier janvier, le titre a gagné près de 85% pour s'établir à 69,35 euros.