Geely ne lorgne pas sur Saab

  • A
  • A
Geely ne lorgne pas sur Saab
Partagez sur :

Le chinois a démenti des rumeurs de presse...

Le chinois Geely a dementi être intéressé par le rachat du constructeur automobile Saab, contrairement à ce que laissaient entendre certaines rumeurs de presse. Le quotidien Dagens Nyheter affirmait que Geely, déjà propriétaire d'un groupe suédois (Volvo) s'était rapproché de l'administrateur judiciaire de Saab. "Geely est intéressé par le tout, en terme de production et de développement", aurait-on déclaré au journal... Une information vigoureusement démentie par Lawrence Ang, administrateur exécutif de Geely Automobile Holdings, filiale cotée à Hong Kong. "A ce que je sache, nous n'avons pas ce genre de projet", a-t-il dit, en soulignant que Geely était déjà très occupé après son acquisition des automobiles Volvo... En crise depuis le début de l'année, Saab a été contraint de fermer ses portes en avril, incapable de payer ses fournisseurs à qui il doit plus de 150 millions d'euros. Le suédois avait déjà été racheté par Spyker, devenu depuis Swedish Automobile, à General Motors début 2010, alors qu'il sortait d'une autre période de dépôt de bilan...