GDF Suez : vers une quasi-stabilité des prix du gaz au 1er janvier ?

  • A
  • A
GDF Suez : vers une quasi-stabilité des prix du gaz au 1er janvier ?
Partagez sur :

L'application de la formule de calcul de ces prix devrait ainsi aboutir à une hausse inférieure à 1%...

Pour les Français, la facture de gaz devrait rester quasiment stable au 1er janvier prochain... L'application de la formule de calcul de ces prix devrait ainsi aboutir à une hausse inférieure à 1%, selon les estimations réalisées par 'Les Echos' du jour. La formule prend notamment en compte les prix des contrats d'approvisionnement passés par GDF Suez, indexés à 74% sur les cours du pétrole restés globalement stables ces derniers mois... Le calcul doit être effectué officiellement un mois avant la date de révision du tarif, soit le 1er décembre prochain. Hausse de rattrapage ? Cependant, cette modération des prix n'est pas garantie, dans la mesure où les groupes gaziers indépendants ont saisi le Conseil d'Etat le 24 octobre pour réclamer des hausses plus importantes, en guise de rattrapage d'un manque à gagner qu'ils dénoncent sur le précédent trimestre... Si le Conseil annulait l'arrêté tarifaire du 1er octobre (+2%), une hausse de rattrapage pourrait finalement être imposée en janvier... Pouvoir d'achat Au 1er octobre, le gouvernement soucieux de préserver le pouvoir d'achat des onze millions de ménages qui utilisent le gaz, avait limité la progression des prix à 2%, alors que GDF Suez réclamait une hausse de 6,9% et que la Commission de régulation de l'énergie (CRE) préconisait une augmentation de 6,1%...