Gaz : les tarifs vont encore reculer en juin

  • A
  • A
Gaz : les tarifs vont encore reculer en juin
Partagez sur :

Depuis le début d'année, les prix sont en baisse de 5,5%.

A l'heure actuelle, les bonnes nouvelles sont rares sur le front du pouvoir d'achat. La dernière grille tarifaire du gaz devrait donc être d'autant mieux accueillie. Dans sa dernière délibération, la Commission de régulation de l'énergie annonce en effet que les tarifs réglementés vont à nouveau baisser en juin. Le recul sera en moyenne de 1,72%. En repli depuis février Souvent pointés du doigt par les consommateurs, les tarifs n'ont donc plus augmenté depuis février dernier avec des replis de 1,18% en mars, 2,1% en avril et 0,8% en mai. Ainsi, et malgré les hausses de début d'année, on peut estimer que par rapport à fin 2013, les tarifs du segment B1 (logement chauffé au gaz avec plus de 6.000 kWh par an) se seront tassés de 5,5% à 5,9% selon la zone de résidence, au cours du premier semestre. Prix hors taxes ! Ces chiffres méritent toutefois d'être nuancés car comme le précise la Commission, les prix qu'elle donne sont hors taxes et contributions. Or, depuis avril, les ménages consommant du gaz sont soumis à une nouvelle ponction, la TICGN. Cette émanation de la taxe carbone, s'élève à l'heure actuelle à 1,41 euro par MWh. Un chiffre loin d'être symbolique par rapport à un prix du MWh qui sera en juin de 44,70 à 47,70 euros en segment B1. Autant dire que cette taxe ampute une bonne partie de l'économie obtenue au travers des baisses successives des tarifs réglementés. Selon nos calculs, en intégrant la TICGN, les tarifs B1 du mois de juin ne seront plus inférieurs que de 2,8% à 2,9% aux tarifs de décembre dernier. Bref, cette taxe va absorber la moitié de l'économie réalisée sur les tarifs du gaz en 6 mois.