G20 : Moins de 20% de femmes occupent un poste à responsabilité dans le public

  • A
  • A
G20 : Moins de 20% de femmes occupent un poste à responsabilité dans le public
Partagez sur :

La France se situe légèrement au dessus de cette moyenne...

Les femmes peinent encore à accéder aux postes à responsabilité et la crise pourrait à cet égard leur porter préjudice, montre une étude publiée ce mercredi par le cabinet 'Ernst & Young'. La France dans la moyenne Si les femmes représentent 48% de l'effectif global du secteur public au sein du G20, elles sont moins de 20% à occuper un poste à responsabilité. La France se situe dans cette moyenne avec des taux qui s'élèvent à respectivement 51,7% et 21,4%. Le Canada fait figure de meilleur élève en la matière avec 45% de femmes occupant une fonction haute alors qu'elles représentent 62% des effectifs du secteur public. Viennent ensuite l'Australie et le Royaume-Uni. Les pays émergents font mieux que les économies avancées Cette étude montre également que le fameux 'plafond de verre' est moins présent dans les économies émergentes contrairement à ce que l'on pourrait croire. Ainsi, si au Brésil, les femmes ne comptent que pour 48% des emplois publics, elles sont 32% à occuper un poste de direction contre seulement 15% en Allemagne et 3% au Japon ! Les femmes durement touchées par la crise 'Ernst & Young' attire l'attention des lecteurs sur le fait que l'instabilité économique pourrait réduire à néant les efforts entrepris pour permettre aux femmes d'accéder à des postes à responsabilité. "Dans certains pays européens, les coupes budgétaires ont principalement porté sur les secteurs sur-représentés par les femmes, comme l'éducation, la santé et le travail social, rendant leur accès aux responsabilités encore plus difficile", soulignent-ils. Le cabinet d'études rappelle qu'en Italie, déjà 9.700 femmes ont perdu leur emploi et que 87.000 autres vont prochainement se retrouver dans cette situation...