G.Fioraso veut augmenter le montant des bourses étudiantes pour les plus modestes

  • A
  • A
G.Fioraso veut augmenter le montant des bourses étudiantes pour les plus modestes
Partagez sur :

La ministre de l'Enseignement supérieur a également annoncé des mesures ciblés sur "le bas de la classe moyenne".

La ministre de l'Enseignement supérieur, Genevièvre Fioraso rencontrait ce mardi les organisations étudiantes syndicales afin de leur présenter le nouveau dispositif boursier "mieux ciblé" et "plus généreux" pour la rentrée 2013. 135.000 étudiants boursiers ne perçoivent rien Invitée sur RTL ce mardi matin, la ministre a rappelé que "sur les 635.000 boursiers - soit un quart des étudiants - 135.000 ne perçoivent rien". Ces derniers se situent en effet à l'échelon boursier zéro (jusqu'à six actuellement), ce qui leur permet uniquement d'être exonérés des droits d'inscription. "Ces derniers ont tendance à travailler (...) au détriment de leurs études", a-t-elle déclaré, notant que le taux de réussite en niveau licence est de seulement 33% en France contre plus de 60% en Allemagne. Deux types d'étudiants ciblés Le nouveau dispositif vise donc à mieux cibler "deux types d'étudiants en particulier", à commencer par ceux "dont les revenus des familles sont très bas" (niveau minimas sociaux) et qui verront le montant de leur bourse augmenter. Geneviève Fioraso souhaite également viser "le bas de la classe moyenne", c'est à dire les étudiants dont le foyer gagne  jusqu'à 30.000 euros. L'Unef principal syndicat étudiants s'est félicité de l'annonce de ces mesures qui  vont permettre d'améliorer le pouvoir d'achat de 100.000 étudiants. "L'investissement total représenterait 117 millions d'euros en 2013 et plus de 200 millions d'euros en 2014", soit "plus que l'ensemble des mesures étudiantes prises depuis les 15 dernières années", salue-t-il.