Fruits & Légumes : les agriculteurs veulent inciter les Franciliens à acheter "local"

  • A
  • A
Fruits & Légumes : les agriculteurs veulent inciter les Franciliens à acheter "local"
Partagez sur :

Le Modef organise ce jeudi en Ile-de-France une opération de vente directe du producteur au consommateur.

Afin de promouvoir les circuits courts de distribution, le Modef, confédération agricole des exploitants familiaux, organise ce jeudi une vente en direct du producteur au consommateur de fruits et légumes, en Ile-de-France. Elle est organisée par les agriculteurs du Lot-et-Garonne. Près de 50 tonnes de marchandises devraient être écoulées. "Le juste prix" Par cette opération, les producteurs souhaitent également dénoncer les marges réalisées par la grande distribution. "En un an, les prix des fruits et légumes à l'étalage ont augmenté, les agriculteurs ont très peu bénéficié de cette augmentation, 80 % de celle-ci est allée dans la poche de la distribution", déplore le Modef. D'après une enquête réalisée par "Familles Rurales" et parue la semaine dernière, le prix des fruits a grimpé de 14% cette année alors que celui des légumes a flambé de 17%. L'association recommandait également aux consommateurs d'acheter "local", en soutien aux producteurs locaux. 60% de la consommation produite en France Le Modef souligne qu'aujourd'hui, seulement 60% de la consommation française de fruits et légumes est produite en France. Or, "les circuits courts n'ont que des avantages, ils permettent d'avoir un prix rémunérateur à l'agriculteur et le juste prix pour le consommateur. Ils garantissent la qualité de fraîcheur, gustative et sanitaire", fait-il valoir.