Free mobile : Eric Besson réclame un audit

  • A
  • A
Free mobile : Eric Besson réclame un audit
Partagez sur :

En parallèle, l'Arcep a annoncé une conférence sur le sujet début mars...

La polémique n'en finit plus d'enfler autour de Free mobile... Pour y mettre un terme et alors que l'Arcep va auditionner l'opérateur, le ministre de l'Industrie veut des réponses rapides ! 'Latribune.fr' publie ainsi une lettre de mission adressée jeudi dernier par Eric Besson à Gilles Brégant, le directeur général de l'Agence nationale des fréquences, dans laquelle le ministre demande à l'ANFR d'effectuer des mesures pour "vérifier la couverture effective" du réseau du nouvel opérateur mobile, filiale d'Iliad. Eric Besson précise qu'il veut connaître les premiers résultats de ces mesures pour le 29 février. L'ANFR est ainsi priée de dresser "la liste des stations effectivement constatées en service", c'est-à-dire les antennes émettant un signal suffisamment puissant. Il distingue la liste des stations permettant de passer des appels téléphoniques ("un accès effectif au service téléphonique") de celles "donnant un accès effectif à un service haut débit" avec un "smartphone". La mission de l'ANFR se déroulera en parallèle de l'audit que mène de son côté l'Arcep, l'Autorité des télécommunications, qui a annoncé vendredi une conférence de presse sur le sujet pour début mars. Pendant ce temps, les joutes verbales se poursuivent entre Free Mobile et les autres opérateurs, à commencer par Orange (France télécom), avec lequel l'accord d'itinérance est en cours de renégociation depuis la semaine dernière. Jeudi dernier, dans un entretien au 'point.fr', le PDG de France Télécom, Stéphane Richard, a mis en garde Free, estimant qu'il était "hors de question" que les clients mobiles d'Orange "subissent les conséquences" du contrat d'itinérance avec Free, qui, victime de son succès (déjà environ 1,5 million de clients), engorgerait le réseau de l'opérateur historique...