Free et Orange prêts à contester l'accord de mutualisation Bouygues/SFR ?

  • A
  • A
Free et Orange prêts à contester l'accord de mutualisation Bouygues/SFR ?
Partagez sur :

Alors que SFR et Bouygues Telecom seraient en passe de finaliser leur accord de mutualisation de leurs réseaux mobiles, le quotidien 'Les Echos' daté de vendredi croit savoir qu'Orange et Free Mobile s'apprêteraient déjà à les attaquer devant les autorités de la concurrence française et européenne. Plus qu'une simple mutualisation ? "A les en croire, SFR et Bouygues Telecom vont mettre en commun leurs antennes sur 80% à 90% du territoire, soit 60%, voire 65% de la population", peut-on lire dans les colonnes du journal. D'après Free Mobile et Orange, expliquent 'Les Echos', les deux opérateurs mutualiseraient " leurs fréquences dans les zones de déploiement prioritaire (18 % de la population, 63 % du territoire)", ce qui "irait bien plus loin que la simple mise en commun des équipements actifs". Mutualiser pour réduire les co�"ts Afin de réduire leurs co�"ts, Bouygues Telecom et SFR avaient annoncé cet été, être entrés en négociations exclusives pour aboutir à un accord de mutualisation d'une partie de leurs réseaux mobiles. Loin d'être opposés à l'itinérance, Free Mobile souhaite y être associé. En décembre dernier, la filiale d'Iliad a ainsi adressé un courrier aux PDG de Bouygues et SFR pour leur demander d'y participer. De son côté, Orange qui paraissait jusqu'ici peu pressé d'envisager une mutualisation avec le quatrième opérateur, commencerait à réfléchir à un accord de cofinancement des déploiements futurs avec lui, toujours selon 'Les Echos'...