François Hollande présente son "offensive" pour l'Union européenne

  • A
  • A
François Hollande présente son "offensive" pour l'Union européenne
Partagez sur :

Le chef de l'Etat souhaite la création d'un gouvernement pour la zone euro...

Retour sur un an de mandat et description des prochaines étapes de son action étaient au menu du deuxième grand oral de François Hollande ce jeudi à l'Elysée. La cote de popularité du chef de l'Etat est tombée au plus bas, autour de 25% dans les sondages. Mais  il s'est d'abord félicité d'avoir "fait bouger les lignes en Europe". "La zone euro est stabilisée, notamment le chantier de l'Union bancaire, mais aussi le sauvetage de la Grèce et d'autres pays. "La France a su jouer son rôle de trait d'union entre l'Europe du Nord et du Sud", "grâce à l'indispensable couple franco-allemand", a-t-il déclaré. "L'an II du quinquennat doit être celui de l'offensive", a expliqué François Hollande, qui a déroulé ses initiatives pour l'Europe. Il souhaite notamment instaurer un gouvernement de la zone euro, qui se réunirait chaque mois, avec un chef affecté à cette seule tâche. Son rôle serait "d'harmoniser la fiscalité", la convergence sur le plan social, mais aussi de "mettre en place un plan de lutte contre la fraude fiscale". L'emploi des jeunes  Autre priorité pour l'Europe : "mettre en place un plan pour l'insertion des jeunes. "Six milliards d'euros sont déjà prévus pour l'emploi des jeunes, mais nous pouvons tout de suite en mobiliser une partie" pour soutenir ceux qui sont en recherche d'emploi ou de formation", a détaillé François Hollande. Sa troisième proposition pour le Vieux Continent consiste en une Commission européenne de l'énergie, "chargée d'assurer la transition énergétique". Enfin, "la zone euro doit se voir dotée d'une capacité budgétaire et doit pouvoir lever des emprunts". François Hollande s'est dit disposé à "réaliser une union politique européenne dans les deux ans".