François Fillon prêt à revenir sur le quatrième jour de carence dans le privé ?

  • A
  • A
François Fillon prêt à revenir sur le quatrième jour de carence dans le privé ?
Partagez sur :

Le Premier ministre s'est dit ouvert à la discussion...

Le Premier ministre François Fillon se serait dit "ouvert à la discussion" sur la mise en place d'un quatrième jour de carence dans le privé en cas d'arrêt maladie, devant le groupe UMP de l'Assemblée, ont rapporté plusieurs députés présents, auprès de l'agence Reuters. Un rétropédalage qui fait suite à la demande du président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Christian Jacob. "Le Premier ministre a dit qu'il n'était pas fermé sur ce sujet à condition que l'on trouve les économies financières correspondantes", a-t-il expliqué lors de son point presse hebdomadaire, en présence du chef du gouvernement. La semaine dernière, Xavier Bertrand, ministre du Travail et Valérie Pécresse, son homologue au Budget avaient estimé que la mesure représenterait une économie de 200 millions d'euros. La Commission mixte paritaire n'ayant pu parvenir à un accord, l'Assemblée poursuit cet après-midi l'examen en nouvelle lecture du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2012. Dans ce cadre, le gouvernement a déposé un amendement portant de trois à quatre jours le délai de carence dans le privé. Parallèlement, le gouvernement a déjà fait adopter, dans le cadre du projet de loi de finances pour 2012, un amendement créant une jour de carence dans le secteur public.