François Baroin répond à Moody's

  • A
  • A
François Baroin répond à Moody's
Partagez sur :

Le ministre de l'Economie rappelle "que les conditions de financement de la France sont à des niveaux très favorables"...

Le ministre de l'Economie a répondu ce lundi à l'agence Moody's, après la mise en garde de l'agence sur le "triple A" de la France. François Baroin rappelle dans un communiqué "que le niveau actuel des taux correspond à des conditions de financement qui sont très favorables". Il écrit que "le projet de loi de finances 2012 a été bâti sur des hypothèses de financement de la dette publique d'autant plus prudentes que la BCE a, entre temps, diminué ses taux d'intérêt directeurs". François Baroin revient également sur le plan annoncé le 7 novembre dernier, bâti pour "générer des économies croissantes au fil du temps, qui garantissent la trajectoire de réduction des déficits". Il indique que ces mesures "n'auront pas d'impact négatif sur la croissance de l'économie française, dont le PIB a d'ailleurs progressé de 0,4 % au 3e trimestre, chiffre supérieur à la moyenne de la zone euro". Moody's estime dans sa note hebdomadaire que le "triple A" français reste sous pression. La hausse des rendements obligataires français accroît le défi fiscal en période d'incertitude sur la croissance, écrit Alexander Kockerbeck, dans ce document. L'écartement des "spreads" de crédit entre la France et l'Allemagne au-delà des 200 points la semaine dernière a marqué les esprits sur les marchés. Et même s'ils se sont "assagis" autour de 185 points après le succès d'un placement de titres d'Etat, cela signifie que l'hexagone va payer son financement long terme à peu près deux fois plus cher que son voisin...