François Baroin croit à un accord européen mercredi

  • A
  • A
François Baroin croit à un accord européen mercredi
Partagez sur :

Les banques du continent seront recapitalisées à hauteur de 100 milliards d'euros, a confirmé le ministre de l'Economie

Pas de doute pour François Baroin : un accord global sera signé mercredi pour régler la crise de la dette, après les avancées accomplies ce weekend entre les pays européens. "Je pense que si on dit deux tiers d'avancées depuis vendredi matin, on est dans le vrai", a déclaré le ministre de l'Economie sur Europe 1, alors qu'un consensus a été trouvé pour effacer au moins 50% de la dette grecque, et recapitaliser les banques du continent. "Il reste encore des discussions techniques sur ce qu'on appelle le fond monétaire européen", a ajouté François Baroin. Il a confirmé que la proposition de la France de transformer le FESF en banque avait été retoquée : "Pour obtenir un accord, nous acceptons de ne pas pousser la demande d'une licence bancaire pour ce fonds de stabilité financière, pour éviter d'avoir des éléments de crispation, (car) nous savons que les Allemands n'en veulent pas". Le ministre a précisé que l'accord qui pourrait être signé mercredi prévoira que les banques du continent seront recapitalisées à hauteur de 100 milliards d'euros. "Le chiffre de 100 milliards, un peu plus, un peu moins, c'est de cet ordre-là, et (les banques) le feront sur la base de leur bilan".