François Baroin assure que tout est réuni pour un accord en Grèce

  • A
  • A
François Baroin assure que tout est réuni pour un accord en Grèce
Partagez sur :

L'aide de 130 milliards d'euros pourrait être débloquée dès aujourd'hui, lors de la réunion de l'Eurogroupe...

"Tous les éléments sont réunis" pour un accord en Grèce, a estimé ce matin le ministre de l'Economie François Baroin au micro d'Europe 1. Les ministres des Finances de la zone euro pourraient ainsi débloquer ce lundi, lors de la réunion de l'Eurogroupe, le second plan d'aide de 130 milliards d'euros après des semaines de négociation. "Je souhaite que nous puissions (...) membres de l'Eurogroupe tenir compte de tout ce qui s'est fait depuis (...) plusieurs mois de la part du gouvernement grec et des formations politiques constituant la coalition", a estimé le ministre des Finances. "Cela ne peut plus attendre (...) la Grèce a des échéances au mois de mars", a ajouté le ministre. Le plan d'aide financière comprend un second volet : les créanciers privés d'Athènes devraient accepter l'abandon de 100 milliards d'euros de créances sur les quelque 205 milliards qu'ils détiennent, en échange de nouvelles obligations à 30 ans. Interrogé sur l'idée d'un compte d'affectation spécial sur lequel seraient placés les fonds du deuxième plan d'aide à la Grèce, François Baroin a expliqué qu'il s'agirait de garantir aux créanciers privés le remboursement par la Grèce. "C'est un message de confiance", a-t-il souligné. Son homologue autrichienne, a de son côté déclaré à la radio que "ce dossier est en cours d'élaboration à un niveau technique", d'après les propos rapportés par Reuters. "Les ministres des Finances en débattront lors de leur réunion. J'accueillerai favorablement un tel compte", a-t-elle ajouté.