France Telecom : vers une simplification de la détention de la filiale égyptienne

  • A
  • A
France Telecom : vers une simplification de la détention de la filiale égyptienne
Partagez sur :

Le groupe va lancer une OPA pour monter à 100% du capital d'ECMS

France Telecom a lancé ce matin les grandes manoeuvres en Egypte, après avoir trouvé un terrain d'entente avec Orascom Telecom Media (OTMT). L'opérateur français va lancer une offre publique d'achat pour monter à 100% du capital d'ECMS, libellée au prix de 202,5 Livres Egyptiennes, afin de récupérer les 29% du capital cotés en bourse... France Telecom détient en effet 51,03% du capital, via sa détention majoritaire dans le holding MobiNil, et OTMT 20%. OTMT a prévu de réduire à 5% sa participation dans ECMS en apportant 15% à l'offre. En outre, MobiNil va également apporter ses titres à l'offre, pour simplifier la structure de détention car France Telecom en détient 71,25% et OTMT 28,75%. A l'issue des opérations, OTMT aura reçu 6 Milliards de Livres Egyptiennes (environ 756 Millions d'Euros) en échange de ses participations directes et indirectes dans ECMS. Malgré les évolutions capitalistiques, OTMT "restera partenaire stratégique de France Telecom-Orange en Egypte". Des accords en ce sens ont été signés. Une fois les opérations boursière achevées, OTMT va souscrire à 28,75% du capital de MT Telecom, le véhicule créé par France Telecom pour mener à bien la transaction, pour environ 58 Millions de Livres Egyptiennes (7 millions d'euros environ). Le pacte implique notamment que le conseil d'administration d'ECMS sera composé de 13 administrateurs, dont 7 seront nommés par France Télécom-Orange, 3 seront nommés par OTMT et 3 seront des administrateurs indépendants, les 6 derniers seront des citoyens égyptiens. Les parties ont convenu d'options d'achat et d'options de vente concernant le solde de la participation d'OTMT dans ECMS et MT Telecom. "Cette opération constitue une base solide pour la poursuite de notre partenariat avec OTMT dans ECMS. A travers notre investissement de 1,5 Milliard d'Euros, nous réaffirmons notre confiance dans le potentiel de développement d'ECMS et de l'économie égyptienne en général. Afin de préserver l'enracinement local d'ECMS, France Télécom-Orange s'engage par ailleurs à ce qu'une partie du capital d'ECMS, jusqu'à 15% sous réserve des autorisations nécessaires, soit détenue à terme par des égyptiens, qu'il s'agisse de sociétés privées ou publiques, ou d'actionnaires individuels", souligne le président de France Telecom, Stéphane Richard.