France Télécom serait victime d'un redressement fiscal record

  • A
  • A
France Télécom serait victime d'un redressement fiscal record
Partagez sur :

Le fisc réclamerait 1,7 milliard d'euros, ce que conteste France Télécom...

France Télécom pourrait devoir verser environ 2 milliards d'euros à l'administration fiscale, selon les informations de 'La Tribune'. Le quotidien économique rappelle en effet que Bercy a demandé le 9 mars dernier à l'opérateur télécom "le recouvrement d'un redressement fiscal record de 1,7 milliard d'euros". Décision qui aurait été contestée par France Télécom auprès de Bercy. Le fisc aurait jusqu'à la fin du mois pour donner sa réponse. En cas de fin de non-recevoir, France Télécom porterait l'affaire devant le tribunal administratif. "Si l'opérateur perd, alors il devra verser au fisc le montant du redressement, plus les intérêts, mais il pourra encore faire appel", peut-on lire dans les colonnes du quotidien. Ce redressement fiscal fait suite au profit de 11,5 milliards enregistré par France Télécom en 2005, suite à la dissolution de sa filiale Cogecom (intégrée dans France Télécom), utilisée pour réaliser des acquisitions. Profit sur lequel aucun impôt n'a été payé. Une situation que Bercy juge anormale. De son côté l'opérateur "explique que les 11,5 milliards sont en fait constitués de reprises de provisions passées les années précédentes", écrit 'La Tribune'.