France : quatre fabricants de lessive condamnés pour entente

  • A
  • A
France : quatre fabricants de lessive condamnés pour entente
Partagez sur :

L'Autorité de la concurrence leur a infligé une amende de plus de 360 millions d'euros

Les quatre principaux fabricants de lessive présents sur le marché français, Unilever, Procter & Gamble, Henkel et Colgate Palmolive, ont été condamnés à verser une amende de 361,3 millions d'euros par l'Autorité de la Concurrence. Elle les accuse d'avoir coordonné leurs stratégies commerciales pour déterminer leurs prix de vente et leurs promotions dans la grande distribution. Ce cartel a duré de 1997 à 2004, hormis une période d'un peu moins d'un an dans l'intervalle, et portait sur les principales marques connues par le grand public (Ariel, Skip, Le Chat, Dash, Omo, Super Croix, Gama, Persil, et XTra) sous forme liquide, en poudre, ou en tablettes. "Cette affaire est, à ce jour, le plus important dossier de clémence que l'Autorité de la concurrence ait eu à connaître. C'est aussi la première fois qu'un cas de clémence instruit en France concerne un bien de consommation courante vendu au grand public", souligne le régulateur, qui évoque ici le cas d'Unilever, totalement exempté de sanction pour avoir dénoncé le cartel. C'est Procter & Gamble qui reçoit l'amende la plus lourde, (233,6 millions d'euros), tandis que Henkel devra payer 92,3 millions d'euros. Colgate Palmolive devra pour sa part s'acquitter d'une amende de 35,4 millions d'euros. Henkel a d'ores et déjà annoncé qu'il ferait appel de la décision...