France / croissance : l'institut Markit s'attend à être déçu pour le deuxième trimestre

  • A
  • A
France / croissance : l'institut Markit s'attend à être déçu pour le deuxième trimestre
Partagez sur :

L'acivité s'est de nouveau contractée en juin, d'après la dernière enquête réalisée par l'institut.

La dernière enquête Markit Economics parue ce lundi ne montre aucun signe de retournement en France... Au mois de juin, l'indice flash composite de l'activité globale s'est replié à 48 après 49.3 en mai, soit son plus bas niveau depuis quatre mois. Pas de retournement en vue Sous la barre des 50, rappelons que l'indice témoigne d'une contraction de l'activité. Elle concerne aussi bien les services que l'industrie manufacturière. Ces données annoncent "une nouvelle déception en termes de croissance de l'économie française au deuxième trimestre, et ce après une stagnation du PIB au premier trimestre", prévient Paul Smith, économiste chez Markit. Dans ces prévisions publiées début juin, la  Banque de France table toujours sur une croissance de 0,2% au deuxième trimestre 2014, alors que l'Insee attend de son côté une progression de 0,3% du produit intérieur brut. 1% en 2014 ? Markit craint que le malaise économique dans l'Hexagone perdure au cours du deuxième semestre 2014, si ces tendances se poursuivent. Le gouvernement vise une croissance de 1% cette année. Une prévision jugée récemment trop optimiste par le Haut Conseil des finances publiques.