Fralib : la justice annule le troisième plan de sauvegarde de l'emploi

  • A
  • A
Fralib : la justice annule le troisième plan de sauvegarde de l'emploi
Partagez sur :

Le motif : il ne concerne pas la totalité des salariés du site.

Le troisième plan de Sauvegarde de l'Emploi (PSE) proposé par la direction de l'entreprise Fralib, spécialisée dans le conditionnement des thés Lipton et des infusions Eléphant, et située à Gémenos (Bouches-du-Rhône) a été annulé ce jeudi par la Cour d'appel d'Aix-en-Provence. La fermeture du site avait été annoncée en 2010. 76% des salariés déjà reclassés selon Unilever Le groupe Unilever, auquel appartient Fralib a dit "prendre acte" de cette décision, et en "examiner le contenu", dans un communiqué publié ce jeudi. "Tout au long de ces deux ans et demi, notre seul credo a été le reclassement et la recréation d'emplois pour les salariés du site. Il est regrettable que la Cour d'appel stoppe brutalement le processus d'accompagnement, alors qu'à date 76% des 167 salariés qui avaient déjà quitté Fralib ont retrouvé une solution d'emploi et sont déjà tournés vers l'avenir", a commenté Frédéric Faure, DRH d'Unilever France et président de Fralib, d'après les propos rapportés par Reuters. Selon l'arrêt de la Cour d'appel, la procédure ne concernait cependant que 103 des 182 salariés. Elle a donc ordonné à Fralib de "reprendre à son début ladite procédure et de présenter au comité d'entreprise un plan de sauvegarde de l'emploi concernant l'ensemble des salariés du site de Gémenos". Les salariés veulent une Scop Les salariés proposent un projet de reprise de l'activité infusion sous la forme d'une société coopérative ouvrière de production, la Scop TI. La communauté urbaine Marseille Provence Métropole a d'ailleurs racheté le terrain de l'usine en août dernier et Unilever a cédé les machines pour un euro symbolique. Dans le cadre de ce projet de Scop, les salariés demandent à Unilever la cession de la marque Eléphant et des volumes de commande les premières années, ce qu'Unilever a toujours refusé...