Ford annonce la fermeture de deux nouvelles usines en Grande-Bretagne

  • A
  • A
Ford annonce la fermeture de deux nouvelles usines en Grande-Bretagne
Partagez sur :

Au total, le constructeur automobile va supprimer 6.200 emplois en Europe.

Dans le cadre de son plan de restructuration en Europe, Ford Motor a confirmé jeudi son intention de fermer deux usines au Royaume-Uni, celle d'assemblage de Southampton et ses opérations de Dagenham. En outre 1.200 emplois vont être supprimés. 6.200 emplois supprimés en Europe Comme déjà annoncé, le constructeur automobile du Michigan arrêtera également la production du site de Genk, en Belgique qui emploie 4.200 personnes, d'ici fin 2014. Au total 6.200 postes seront supprimés en Europe. Le groupe explique qu'il utilisera la même stratégie que celle du plan "One Ford" qui a permis une forte rentabilité en Amérique du Nord, afin de répondre à la crise en Europe avec une concentration sur les nouveaux produits, la marque et l'efficience des coûts. Renouer avec la rentabilité au milieu de la décennie Alan Mulally, le PDG de Ford, admet l'impact de ces actions sur de nombreux employés et leurs familles en Europe, assurant que le groupe travaillera avec toutes les parties durant "cette période nécessaire de transformation". Ford désire ainsi accélérer sa "transformation" en Europe afin de retrouver une croissance rentable. Les fermetures, relocalisations et réductions d'effectifs doivent produire des économies annuelles de 450 à 500 millions de dollars. Le constructeur projette d'atteindre la rentabilité en Europe au milieu de la décennie. La perte en Europe pour 2012 est attendue supérieure à 1,5 milliard de dollars.