Fleur Pellerin veut "remettre de l'ordre" dans les télécoms

  • A
  • A
Fleur Pellerin veut "remettre de l'ordre" dans les télécoms
Partagez sur :

La ministre estime que les tensions entre opérateurs relèvent de "la cour de récréation"...

La guerre fait rage dans le secteur des télécoms, à grands coups d'offres tarifaires et de promesses aux consommateurs. Dans un entretien accordé au 'Parisien' dimanche, la ministre déléguée à l'Innovation et à l'�?conomie numérique, Fleur Pellerin, promet "de remettre de l'ordre" à compter de janvier. "Nous allons corriger cette situation début 2014 par voie d'ordonnance. Nous allons rendre son bâton au gendarme des télécoms", déclare la ministre. Elle met en garde les opérateurs, prévenant que des "sanctions dissuasives" seront prises si "les engagements de couverture ne sont pas respectés" en particulier pour la 4G. "Cour de récréation" C'est Free, la filiale d'Iliad, qui a relancé la bataille des prix il y a quelques semaines, en annonçant qu'il allait inclure la 4G dans son forfait mobile, mais sans augmenter les prix et toujours sans engagement. Depuis, ses principaux concurrents, Orange, Bouygues, et SFR, se sont alignés sur cette offre, mais non sans tacler le quatrième opérateur sur ses méthodes toujours très controversées. Les invectives échangées par les différents patrons relèvent de "la cour de récréation", estime Fleur Pellerin. "Je ne suis pas leur surveillante en chef", indique-t-elle. La pub surveillée Un arrêté régulant la publicité pour mobiles sera également mis en place par son ministère et le ministre de la Consommation Benoit Hamon pour réguler la publicité pour mobiles, ajoute Fleur Pellerin. "Comme pour la publicité des opérateurs sur le très haut débit, il imposera aux opérateurs de communiquer non plus sur des débits maximum théoriques mais sur des fourchettes de débit effectif", explique-t-elle.