Fitch déconseille la réintroduction de la prime à la casse

  • A
  • A
Fitch déconseille la réintroduction de la prime à la casse
Partagez sur :

L'agence de notation insiste sur le fait que les comptes publics sont dans le rouge...!

La réintroduction des primes à la casse en Europe soutiendrait certes les ventes automobiles à court terme, mais risque d'être pénalisante à plus long terme, selon une étude publiée par Fitch Ratings à la mi-journée. L'agence pense qu'en dépit des appels des industriels en faveur du retour d'un tel soutien, la probabilité d'une réintroduction est plus faible que lors de la dernière récession, pour la simple bonne raison que les comptes publics sont à sec... Parmi les effets pervers de la prime à la casse, Fitch Ratings met en avant le fait qu'elle profite surtout aux véhicules les moins chers, à plus faible marge, car les consommateurs cherchent à maximiser l'effet de l'aide. En outre, cela habitue les clients aux rabais. De surcroît, le fait qu'une nouvelle prime à la casse soit introduite moins de 2 ans après que la précédente eut cessé (ce serait le cas en France) impliquerait sans doute moins d'effets, car une partie du parc automobile a déjà été remplacée. Pour le bureau d'études, les autorités ont d'autres moyens de soutenir l'industrie, par exemple via le levier fiscal ou des lignes de crédit à taux préférentiels pour les entreprises du secteur, en faveur de la R&D. Cela n'aurait pas nécessairement les mêmes effets pervers à long terme que la prime à la casse, même si Fitch concède que cela pourrait gêner les industriels dans leur liberté de stratégie par rapport aux gouvernements. A ce propos, Fitch pense qu'un autre moyen pour les autorités de soutenir la filière serait de la laisser se restructurer librement... Parmi les constructeurs suivis par l'agence, le ralentissement des ventes européennes devrait frapper le plus sévèrement Peugeot SA ('BB+'/Stable), suivi de Fiat ('BB'/Négative) et Renault ('BB+'/Stable). Les représentants allemands (BMW, Daimler et Volkswagen) apparaissent mieux armés.