Fitch abaisse la perspective de notation de 4 banques françaises

  • A
  • A
Fitch abaisse la perspective de notation de 4 banques françaises
Partagez sur :

L'agence a aussi placé sous surveillance négative la note de huit banques espagnoles et deux deux établissements belges...

L'agence Fitch Ratings met ses menaces à exécution sur le secteur bancaire européen... Suite à sa décision d'abaisser sa perspective sur la notation crédit de la France, elle a réduit de 'stable' à 'négative' la perspective de quatre groupes bancaires français. En l'occurrence, il s'agit de Société générale, du Groupe BPCE, de Dexia Credit Local (DCL) et de La Banque Postale (LBP). Les autres critères de notation, dont les notes d'émetteur (Issuer Default Ratings ; IDRs), et de viabilité (Viability Ratings ; VRs), de ces établissements sont confirmées et inchangées. L'agence a également placé sous surveillance négative les notes de huit établissements bancaires espagnols. La "Banco Santander", CaixaBank ou encore la Banco Cooperativo Espanol (BCE) sont concernées. "La pression sur les revenus des banques, le financement, la liquidité des actifs de qualité, et la capitalisation est susceptible de progresser davantage dans un environnement de plus en plus tendu et difficile sur les marchés financiers", explique Fitch. Le secteur bancaire belge n'échappe pas aux foudres de Fitch qui a placé KBC et Dexia Bank Belgium sous surveillance négative. L'Italie n'est pas en reste avec sept banques sous surveillance, "particulièrement affectées par la crise de la zone euro".