Fiscalité: l'Assemblée rétablit à l'unanimité l'avantage pour enfants scolarisés !

  • A
  • A
Fiscalité: l'Assemblée rétablit à l'unanimité l'avantage pour enfants scolarisés !
Partagez sur :

Il permet de réduire l'impôt sur le revenu de 61 euros par enfant au collège, de 153 euros par enfant au lycée et de 183 euros par enfant étudiant.

Après hésitations et voltes-faces, la niche fiscale accordée aux familles ayant des enfants scolarisés a été rétablie hier. Les députés ont en effet voté à l'unanimité (un événement rare !) pour le rétablissement de cet avantage, qui permet de réduire l'impôt sur le revenu de 61 euros par enfant au collège, de 153 euros par enfant au lycée et de 183 euros par enfant étudiant. La suppression de cette niche fiscale, défendue par le gouvernement, devait permettre à l'Etat de dégager 435 millions d'euros de recettes supplémentaires.   Limiter l'impôt sur le revenu des plus modestes   Dans le cadre de la discussion sur le budget 2014, les députés ont aussi voté hier plusieurs autres dispositions pour limiter l'impôt sur le revenu des plus modestes ou leur éviter de devenir imposables : fin du gel du barème de l'impôt sur le revenu, relèvement de 5% de la décote, qui allège le poids de l'impôt sur le revenu pour les ménages aux revenus modestes, et augmentation de 4% du  seuil de revenu fiscal de référence permettant aux ménages d'être exemptés d'autres prélèvements (taxe d'habitation, redevance audiovisuelle, etc.).   Taux réduit de la TVA maintenu à 5,5%   En revanche, des mesures du budget moins favorables aux ménages ont aussi été adoptée, comme l'abaissement de l'avantage du quotient familial de 2.000 à 1.500 euros par demi-part, qui se traduira pour 1,3 million de ménages par un surcroît d'impôt de près de 800 euros par an en moyenne. De même, le taux réduit de TVA sera maintenu à 5,5 %, alors qu'il aurait d�" baisser à 5 % pour compenser la hausse, déjà votée l'an dernier, des autres taux de TVA (de 7% à 10% pour le taux intermédiaire et de 19,6% à 20% du taux normal) au 1er janvier prochain.