Faute de repreneur, ArcelorMittal va fermer une cokerie en Belgique

  • A
  • A
Faute de repreneur, ArcelorMittal va fermer une cokerie en Belgique
Partagez sur :

e numéro un mondial de la sidérurgie avait annoncé en janvier 2013 son intention de fermer cette usine...

Faute de repreneur, ArcelorMittal a annoncé mardi la fermeture imminente de sa cokerie près de Liège en Belgique. Le numéro un mondial de la sidérurgie avait annoncé en janvier 2013 son intention de fermer cette usine dans le cadre d'un plan de restructuration de son site de Seraing, dans un contexte de baisse de la demande d'acier en Europe. Fermeture d'ici un mois Il avait cependant engagé de négociations, avec le groupe américain Oxbow Mining, quelques mois plus tard. Dans la perspective de cette possible cession, ArcelorMittal, qui produit environ 6% de l'acier mondial, avait maintenu la production sur le site. Mais les deux parties n'ont finalement pas trouvé d'accord et l'usine, qui emploie environ 240 personnes, fermera donc ses portes dans les quatre semaines à venir. Deux hauts fourneaux La société, qui faisait aussi tourner deux hauts fourneaux sur le site, y maintiendra cinq chaînes de production d'acier pour l'automobile, qui emploient 800 personnes. ArcelorMittal possède également une aciérie à Gand dans le Nord de la Belgique.