Faute d'accord avec les banques, Petroplus lance une procédure d'insolvabilité

  • A
  • A
Faute d'accord avec les banques, Petroplus lance une procédure d'insolvabilité
Partagez sur :

Le groupe pétrolier n'est pas parvenu à conclure un accord avec ses créanciers...

Petroplus a échoué dans le bras de fer engagé avec ses créanciers pour obtenir les facilités de crédit nécessaires à la poursuite normale de son activité, dans un marché du crédit et du pétrole tendu en Europe... Le groupe a donc annoncé qu'une procédure d'insolvabilité serait lancée en Suisse après son défaut sur ses obligations et autres emprunts convertibles pour un montant de 1,75 milliard de dollars. Des procédures similaires sont entreprises par les entités du groupe dans leur juridiction respective, explique Petroplus dans un communiqué. "L'objectif principal du conseil d'administration est d'assurer que les activités soient proprement bouclées et de préserver la valeur pour toutes les parties", ajoute le groupe. Le raffineur luttait pour sa survie depuis l'annonce fin décembre du gel d'une ligne de crédit d'un montant d'environ un milliard de dollars. Petrolus avait lancé la semaine dernière un processus de vente pour sa raffinerie de Petite-Couronne, en France, et avait fait savoir qu'il examinait des "alternatives stratégiques" pour ses raffineries d'Anvers, en Belgique, et de Cressier, en Suisse. L'action de l'entreprise s'est effondrée de plus de 80% ce matin pour sa reprise de cotations, après avoir été suspendue hier.