'Famille de France' réclame une modulation "significative" de l'allocation de rentrée

  • A
  • A
'Famille de France' réclame une modulation "significative" de l'allocation de rentrée
Partagez sur :

Elle préconise 165 euros pour les primaires, 300 euros pour les jeunes en collège et 500 euros pour les lycéens.

Après les syndicats étudiants, c'est au tour de 'Familles de France' de publier son enquête annuelle sur le co�"t de la rentrée scolaire. Selon l'association, le budget moyen pour un élève entrant en sixième s'établit cette année à 189,09 euros contre 185,08 euros l'an dernier (+2,17%). Hausse des prix générale La hausse constatée provient surtout du poste "vêtements de sport" (+4,5% en 1 an) - qui s'élève en moyenne à 46,33 euros - alors que les prix progressent de manière plus modérée pour les fournitures "papetières" (+1,4% à 45,54 euros) et sur "non papetières" (+1,13% à 97,22 euros). Quant aux circuits de distribution, 'Familles de France' note que les prix progressent partout, notamment dans les magasins spécialisés (+3,5%) et hypermarchés (+1,7%). Dans les supermarchés, la hausse est plus modérée (+0,9%). Moduler l'allocation de rentrée scolaire Alors que l'allocation de rentrée scolaire est versée depuis mardi aux ménages modestes, l'association préconise cette année encore une modulation plus importante selon le niveau et la filière de l'enfant. Elle propose165 euros pour les primaires, 300 euros pour les jeunes en collège et 500 euros pour les lycéens. Rappelons que cette année, l'ARS s'élève à 362,63 euros pour les familles ayant un enfant de 6 à 10 ans, à 382,64 euros pour ceux de 11 à 14 ans et à 395,90 euros pour les adolescents de 15 à 18 ans.