Facebook veut faire progresser le don d'organes

  • A
  • A
Facebook veut faire progresser le don d'organes
Partagez sur :

Les utilisateurs américains et britanniques du réseau peuvent indiquer via un "statut" qu'ils sont donneurs...

Facebook veut utiliser la puissance de son réseau pour faire progresser les dons d'organes. Les utilisateurs américains et britanniques du site peuvent désormais préciser via un "statut" qu'ils sont donneurs sur leur profil. Sur la chaîne américaine ABC, Mark Zuckerberg a précisé que l'idée avait germé notamment au fil de discussions avec Steve Jobs, le fondateur d'Apple, dont la vie a été prolongée grâce à une greffe du foie. "Nous pensons que les gens peuvent vraiment aider à accroître la sensibilisation au don d'organes et qu'ils veulent participer à cette opération avec leurs amis" a expliqué Mark Zuckerberg à ABC. Il a précisé que les utilisateurs qui ne sont pas encore donneurs pourraient désormais s'inscrire directement sur le site. "Nous voulons rendre les choses simples", a encore déclaré Mark Zuckerberg. "Vous avez juste à indiquer l'Etat ou le pays dans lequel vous vivez, afin que nous puissions vous aider à créer un lien vers les registres officiels." Plus de 112.000 Américains sont en attente d'organes, et 18 personnes meurent chaque jour faute de greffe, selon l'association Donate Life America qui a conclu un partenariat avec Facebook.