Facebook : le gouvernement saisit le "bug" au bond !

  • A
  • A
Facebook : le gouvernement saisit le "bug" au bond !
Partagez sur :

Le changement récent de l'interface du réseau social aurait a semé la confusion chez les utilisateurs...

Le "bug" du 24 septembre sur Facebook n'en était finalement pas un ! Après enquête, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), a estimé que les informations publiées sur le "mur" public des membres de Facebook n'étaient en fait pas privés, comme beaucoup d'entre eux le croyaient... Ces messages datant de 2009, réapparus sur leur page de profil publique, avaient bien été postés par la voie publique, ce que beaucoup d'entre eux, visiblement, n'avaient pas compris à l'époque... En d'autres termes, "les utilisateurs avaient l'impression d'envoyer des messages privés lorsqu'ils utilisaient la messagerie wall-to-wall", a expliqué la CNIL. Confusion chez les utilisateurs C'est le changement récent de l'interface du réseau social qui a semé la confusion chez les utilisateurs en faisant réapparaître dans leur espace public des messages passés... La CNIL en profite tout de même pour rappeler à Facebook "la nécessité d'une plus grande transparence vis-à-vis des utilisateurs quant à l'usage de leurs données personnelles". Et les deux ministres Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin, très remontés initialement sur ce dossier, ont demandé hier au groupe américain de leur transmettre "avant la fin du mois de novembre" les mesures qu'il comptait prendre pour respecter les recommandations de la CNIL en matière de protection des données personnelles...