Facebook grimpe à Wall Street malgré les rumeurs

  • A
  • A
Facebook grimpe à Wall Street malgré les rumeurs
Partagez sur :

Le réseau social aurait perdu des millions d'abonnés sur son marché domestique, selon une étude de la firme indépendante...

Facebook a terminé en hausse de 0,5% à 26,98$ lundi soir à Wall Street, alors que le réseau social californien aurait pourtant perdu des millions d'abonnés sur son marché domestique, selon une étude de la firme indépendante d'analyse SocialBakers. Sur le seul mois passé, le groupe de Mark Zuckerberg aurait ainsi vu s'envoler 6 millions de visiteurs aux Etats-Unis, soit une baisse de 4% de la fréquentation. SocialBakers estime également que Facebook aurait affiché 1,4 million d'utilisateurs de moins au Royaume-Uni le mois dernier, soit un recul de 4,5%... Le Brésil à contre-pied Le rythme du déclin serait soutenu, puisque durant les six derniers mois, le réseau social aurait perdu pratiquement 9 millions de visiteurs mensuels aux Etats-Unis et 2 millions au Royaume-Uni... Tout n'est cependant pas si sombre, avec quelques zones de croissance comme le Brésil, où le groupe aurait séduit 6% d'utilisateurs supplémentaires le mois dernier...