Facebook déposerait son dossier cette semaine en vue de sa cotation à Wall Street

  • A
  • A
Facebook déposerait son dossier cette semaine en vue de sa cotation à Wall Street
Partagez sur :

Le groupe devrait déposer dès cette semaine son dossier auprès de la SEC...

C'est dès cette semaine que Facebook devrait déposer son dossier d'introduction auprès des autorités boursières américaines. Selon le 'Wall Street Journal', qui publie l'information, le réseau social en ligne pourrait déposer son dossier à la SEC dès mercredi 1er février, ce qui pourrait augurer d'une opération dans les trois ou quatre prochains mois... Le groupe aurait l'intention de lever jusqu'à 10 milliards de dollars lors de sa première cotation, et sa valorisation totale pourrait se situer entre 75 et 100 milliards de dollars. Dans ces conditions, l'opération serait la plus importante introduction jamais réalisée dans le domaine technologique (hors opérateurs télécoms) et l'une des plus grosses levées de fonds tous secteurs confondus sur le marché américain (General Motors détient le record avec 18 milliards de dollars levés lors de son retour en Bourse en novembre 2010). Morgan Stanley serait le chef de file bancaire de l'opération, dans laquelle Goldmann Sachs jouerait aussi un rôle important, précise encore le 'WSJ'... A Wall Street, les investisseurs attendent avec impatience l'arrivée de Facebook en Bourse, après les introductions de Pandora, LinkedIn, Groupon et Zynga, qui ont connu en 2011 des fortunes diverses, avec des débuts en fanfare suivi de reflux plus ou moins prononcés et rapides de leurs cours de Bourse... Le dépôt du dossier la SEC permettra enfin aux analystes financiers d'avoir accès aux comptes détaillés du réseau communautaire, et de calculer avec précision la valorisation potentielle du groupe. Facebook, qui revendique plus de 800 millions d'utilisateurs dans le monde, aurait dégagé un chiffre d'affaires de 4,27 milliards de dollars en 2011, dont 89% grâce à la publicité, selon le cabinet eMarketer. Pour 2012, le chiffre des seuls recettes publicitaires devrait atteindre 5,78 milliards de dollars.