Exception culturelle : Barroso tacle la France, jugée "réactionnaire"

  • A
  • A
Exception culturelle : Barroso tacle la France, jugée "réactionnaire"
Partagez sur :

Le cinéma ou la télévision ont été exclus temporairement des discussions de libre échange entre l'Europe et les Etats-Unis...

Les ministres européens du Commerce ont accepté vendredi d'exclure, au moins de façon temporaire, le cinéma, la télévision, internet et les contenus numériques des négociations de libre-échange entre l'Union européenne et les Etats-Unis. Une exigence de la France, qui n'est pas du tout du go�"t du président de la Commission européenne. "Complètement réactionnaire" "Cela s'inscrit dans le cadre d'une vision antimondialisation que je considère complètement réactionnaire", déclare Jose Manuel Barroso dans une interview publiée lundi par l'International Herald Tribune. "Certains se disent de gauche mais en réalité, ils sont culturellement extrêmement réactionnaires", ajoute-t-il, sans citer la France. Exclusion "provisoire" Les négociations doivent s'ouvrir en juillet avec les Etats-Unis. Le commissaire européen au Commerce, qui représentera l'UE, a insisté dimanche sur le fait que l'audiovisuel n'était exclu que "provisoirement" des discussions. "Si (les Américains) veulent une discussion sur l'audiovisuel, on aura cette discussion", a dit Karel De Gucht, invité de l'émission "Internationales" diffusée par RFI, TV5 et 'Le Monde'.