Evasion fiscale : Pierre Moscovici veut étendre la transparence aux grands groupes

  • A
  • A
Evasion fiscale : Pierre Moscovici veut étendre la transparence aux grands groupes
Partagez sur :

Après les banques...

Après les banques, les grandes entreprises pourraient bientôt devoir publier les activités qu'elles exercent pays par pays...Dans le cadre du projet de loi bancaire qui passera mardi en deuxième lecture à l'Assemblée nationale, le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici a annoncé la discussion d'un amendement allant en ce sens. "Je souhaite que l'on continue d'engranger des avancées (...) l'idée c'est que la transparence s'étende aux grandes entreprises", a-t-il expliqué ce lundi matin sur 'France Info'. Avancer au niveau européen Ce texte devrait s'appliquer aux sociétés du CAC40 mais également à d'autres entreprises. Des discussions auront lieu sur le sujet, avant que le seuil soit fixé par le ministre. Dans tous les cas et pour ne pas pénaliser les Français, l'amendement ne s'appliquera pas tant que l'Union Européenne n'aura pas légiféré sur le sujet. A l'échelle du Vieux continent, les débats sont en bonne voie. "Nous allons étendre ces obligations de publication aux grandes sociétés et groupes", a déclaré la semaine dernière le commissaire européen au Marché intérieur, Michel Barnier.