Eurofighter prépare une offre 'sérieuse' pour les Emirats (Gallois)

  • A
  • A
Eurofighter prépare une offre 'sérieuse' pour les Emirats (Gallois)
Partagez sur :

Le président exécutif d'EADS compte bien fournir 60 chasseurs Eurofighter aux Emirats arabes unis

Le dossier des avions de combat pour les Emirats fait encore monter la tension entre Dassault Aviation et EADS... Le président exécutif d'EADS, Louis Gallois, affirme ainsi ce matin que son groupe prépare "une offre sérieuse" pour fournir 60 chasseurs Eurofighter aux Emirats arabes unis. Dans un entretien publié par le 'Financial Times', le dirigeant n'a cependant pas donné d'autres précisions sur ce dossier... Rappelons que le week-end dernier, Abu Dhabi, qui négocie depuis trois ans de gré à gré avec Dassault pour la vente de 60 avions "Rafale", a créé la surprise en demandant au consortium Eurofighter (EADS, BAE Systems et Finmeccanica) de lui présenter à son tour une offre... Certains observateurs estiment qu'il s'agit plutôt d'une manoeuvre pour obtenir un meilleur prix de la part de Dassault, tandis que d'autres craignent que la première vente du Rafale à l'export soit à nouveau menacée. Louis Gallois a par ailleurs présenté ses excuses aux actionnaires et clients d'EADS pour le retard de six mois dans la livraison du nouveau long-courrier Airbus A350XWB, annoncé jeudi dernier... "Il n'est jamais bon d'être en retard", mais un délai supplémentaire est nécessaire pour régler les problèmes, a expliqué le dirigeant. Enfin, il s'est dit "optimiste" sur un arrangement avec l'Allemagne concernant son intention de réduire sa commande d'hélicoptères militaires à EADS : "J'espère que nous pourrons trouver un accord avec le gouvernement allemand", a-t-il déclaré.