Euler Hermes met en garde contre une croissance mondaile qui "s'essouffle"

  • A
  • A
Euler Hermes met en garde contre une croissance mondaile qui "s'essouffle"
Partagez sur :

L'assureur crédit a confirmé une légère progression de 3,6%, de son résultat opérationnel au premier trimestre...

Les revenus du premier trimestre 2012 d'Euler Hermes ont atteint 589,9 millions d'euros, soit le plus haut niveau trimestriel enregistré par l'assureur crédit à ce jour, en hausse de 8,4% par rapport au T1 2011 et de 7,7% à taux de change constants. Cette amélioration est portée par une production nouvelle importante et un volume de chiffre d'affaires assuré en croissance. A fin mars 2012, le résultat opérationnel a atteint 105,9 millions d'euros supérieur à l'année dernière de 3,7 millions d'euros. Le résultat net s'élève à 66,4 millions d'euros à fin T1 2012, contre 75,3 ME. Malgré un résultat opérationnel supérieur, le résultat net est en baisse de 8,9 ME en raison d'une charge d'impôt plus élevée. Le groupe prévient dans un communiqué que "la croissance mondiale s'essouffle et les faillites d'entreprise sont globalement en augmentation". Ainsi, selon les prévisions d'Euler Hermes, 2012 sera une année de consolidation plutôt que de reprise prononcée", explique encore le groupe, qui estime que le produit intérieur brut de la zone euro devrait reculer de 0,3%. "Le ralentissement de la demande mondiale impactera les pays émergents, dont la croissance sera moins forte que ces dernières années", ajoute-t-il, précisant que la croissance mondiale devrait décélérer de 2,9% à 2,6% en 2012...