Espagne : récession en vue

  • A
  • A
Espagne : récession en vue
Partagez sur :

Le gouvernement vise une contraction de 0,3% au premier trimestre, après -0,3% sur la période septembre-décembre 2011...

Après s'être contractée de 0,3% au quatrième trimestre 2011, l'économie espagnole devrait connaître un repli similaire sur la période janvier-mars, a indiqué lundi le ministre de l'Economie du pays, Luis de Guindos, dans une interview accordée au journal 'El Mundo'. Les chiffres officiels ne seront pas rendus publics avant la fin du mois. Avec deux trimestres consécutifs de contraction, Madrid entre donc une nouvelle fois en récession. Pour le ministre, le scénario catastrophe est toutefois évité. "Il y a deux mois, j'aurais pensé que le premier trimestre 2012 aurait été bien pire que le dernier trimestre de l'année dernière. Mais cela ne sera pas le cas", a-t-il indiqué. Sans croissance, les marchés redoutent toutefois que les plans d'austérité du gouvernement de Mariano Rajoy ne suffisent pas à atteindre les objectifs de réduction du déficit. L'envolée du rendement de l'obligation à 10 ans espagnole reflète ces doutes. Elle a progressé ce matin de 14 points de base à 6,08%, un niveau jamais observé cette année et jugé insoutenable par les investisseurs. Le seuil des 6% est en effet psychologiquement important pour les marchés puisque le rythme de hausse des rendements s'est souvent accéléré une fois ce niveau cassé. Au-delà des 7%, la Grèce, le Portugal et l'Irlande ont eu du mal à lever des fonds sur les marchés et ont été contraints de demander une aide financière...