Environnement : le gouvernement veut interdire les sacs plastiques d'ici 2016

  • A
  • A
Environnement : le gouvernement veut interdire les sacs plastiques d'ici 2016
Partagez sur :

Un amendement allant en ce sens a été adopté mercredi par les députés.

Les sacs plastiques payants ou gratuits, distribués en caisse au supermarché ou en magasin, devraient disparaître au 1er janvier 2016. Un amendement allant en ce sens a été adopté mercredi par les députés en commission, dans le cadre de l'examen du projet de loi relatif à la biodiversité. Des sacs "compostables" Le texte autorise cependant la distribution de "sacs compostables en compostage domestique et constitués pour tout ou partie de matières bio-sourcées". Ceux-ci ne doivent pas être confondus avec "les sacs biodégradables" qui peuvent pousser le consommateur à un acte d'abandon alors même que ces sachets ne se dégradent pas facilement dans la nature et ont un impact négatif sur la biodiversité. L'objet de la mesure est donc de pousser le consommateur à changer durablement son comportement. Du mieux, mais des efforts restent à faire Le plan national de prévention des déchets, datant de 2004 a déjà permis de réduire la consommation de sacs plastiques distribués en caisses, rappelle le gouvernement dans l'exposé de la mesure. Grâce à la signature d'une convention volontaire, leur nombre est ainsi passé de 10,5 milliards à seulement 700 millions entre 2002 à 2011.  "Mais il y a lieu de poursuivre cette réduction car près de 5 milliards de sacs de caisse en matière plastique à usage unique et plus de 12 milliards de sacs dits 'fruits et légumes' sont encore distribués dans les commerces", ajoute-t-il.