Environ 700 emplois devraient être supprimés à La Redoute

  • A
  • A
Environ 700 emplois devraient être supprimés à La Redoute
Partagez sur :

L'annonce aurait été faite par le directeur financier de Kering (ex-PPR) Jean-Marc Duplaix, lors d'une réunion au siège de La Redoute à Roubaix (Nord)

Le groupe Kering prévoit un plan de suppressions d'emplois "pouvant être supérieur à 672 postes" dans le cadre de la cession prévue de La Redoute, ont indiqué des sources syndicales à l'agence de presse Reuters. L'entreprise de vente à distance emploie actuellement 2.500 personnes, dont 1.300 dans les opérations logistiques et 1.200 au sein de son siège de Roubaix. Service relation-clients externalisé L'annonce aurait été faite par le directeur financier de Kering (ex-PPR) Jean-Marc Duplaix, lors d'une réunion au siège de La Redoute à Roubaix (Nord), ajoute l'agence de presse. Le service de la relation-clients, qui compte 180 personnes, sera externalisé et le service de la logistique sera filialisé. La Redoute, qui a eu du mal à négocier le virage du e-commerce a déjà fait face à plusieurs plans sociaux. Pas d'offre de reprise Les sources interrogées par Reuters ont également indiqué qu'à ce jour aucune offre ferme n'a été déposée sur La Redoute. En juin dernier, lors de l'Assemblée Générale du groupe Kering, le PDG Francois-Henri Pinault avait indiqué que la branche serait vendue d'ici la fin de l'année.