Energie : l'Allemagne prête à exploiter son gaz de schiste ?

  • A
  • A
Energie : l'Allemagne prête à exploiter son gaz de schiste ?
Partagez sur :

Le pays pourrait lever l'an prochain son moratoire, mis en place en 2013 sous la pression de l'opinion publique allemande.

Berlin envisage d'autoriser, sous conditions, la fracturation hydraulique. De fait, l'Allemagne ouvrirait ainsi la voie à l'exploitation du gaz de schiste présent dans son sous-sol, selon des informations publiées par le 'Financial Times' du jour... Le pays pourrait ainsi lever l'an prochain son moratoire, mis en place en 2013 sous la pression de l'opinion publique allemande. Le quotidien financier britannique cite un courrier adressé par le ministre de l'Economie, Sigmar Gabriel, à une commission du Bundestag. Selon cette lettre, les autorisations de forage seraient soumises au préalable à l'approbation des autorités régionales de contrôle de l'eau, ainsi qu'à une évaluation environnementale. Une nouvelle loi encadrant les enquêtes environnementales avant forage sera présentée par le gouvernement avant les vacances d'été, précise le ministre, qui souhaite visiblement procéder avec prudence sur ce dossier miné. Sur fond de menace de sanctions A noter que ces informations filtrent en plein débat sur la perte de compétitivité énergétique de l'Europe, et alors que des sanctions économiques sont envisagées contre la Russie, le principal fournisseur de gaz de l'Union européenne... Selon les études de terrain, les réserves de gaz de schiste de l'Allemagne seraient cependant moins élevées que celles repérées par les géologues en France et en Pologne. La France a néanmoins fait le choix d'interdire la fracturation hydraulique, tandis que la Pologne, à l'inverse, s'est lancée dans l'aventure, et ses premiers puits devraient entrer en production avant la fin de l'année. Au Danemark et en Grande-Bretagne, qui possèdent aussi des ressources prometteuses, des phases d'étude se poursuivent activement pour tester la viabilité économique de l'extraction du gaz de schiste. Impact environnemental La fracturation hydraulique est jusqu'à présent le seul procédé industriel efficace pour extraire le gaz piégé dans les roches, mais elle reste controversée en raison de son impact environnemental, notamment le risque de pollution des nappes phréatiques. En Allemagne comme en France, les opinions publiques sont hostiles au gaz de schiste, mais les industriels font pression sur leurs gouvernements pour qu'ils assouplissent la règlementation au nom de la compétitivité et de l'emploi en Europe. Les entreprises s'alarment des conséquences de la hausse des co�"ts énergétiques en Europe ces dernières années, et pointent du doigt la concurrence accrue des Etats-Unis, qui ont fait le choix depuis plusieurs années d'exploiter intensivement leurs réserves de gaz de schiste, avec pour effet de faire chuter fortement les prix du gaz, au grand bénéfice de l'industrie américaine. En Europe, où la densité de population est plus élevée qu'aux Etats-Unis, le débat sur l'exploitation du gaz de schiste pose davantage de problèmes. Les gisements repérés par les géologues se trouvent souvent sous des paysages densément peuplés, dont les habitants s'opposent aux projets d'exploitation...